Heures de services: Lun - Jeu: 08h - 17h:30 et Vendredi: 8h - 13h:30
+227 20 73 61 65 / 20 73 98 37

DISCOURS DE MONSIEUR HACHIMOU ABDOULKARIM, SECRETAIRE GENERAL DU MINISTERE DE LA PROMOTION DE LA FEMME ET DE LA PROTECTION DE L’ENFANT, A L’OCCASION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FEMME, LE 8 MARS 2021.

  • MESDAMES ET MESSIEURS LES PRESIDENTS DES INSTITUTIONS DE LA REPUBLIQUE ;
  •  
  • MESDAMES ET MESSIEURS LES MINISTRES ;

 

  • MONSIEUR LE GOUVERNEUR DE LA REGION DE NIAMEY ;

 

  • MADAME L’AMBASSADEUR, CHEF DE LA DELEGATION DE L’UNION EUROPEENNE ;

 

  • MADAME LA COORDINATRICE DU SYSTEME DES NATIONS UNIES ;

 

  • MONISIEUR LE REPRESENTANT D’ONUFEMMES ;

 

  • MESDAMES ET MESSIEURS LES AMBASSADEURS ET REPRESENTANTS DES ORGANISATIONS INTERNATIONALES ;

 

  • HONORABLES CHEFS TRADITIONNELS ET DISTINGUES LEADERS RELIGIEUX ;

 

  • MESDAMES ET MESSIEURS LES REPRESENTANTS DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ;

 

  • DISTINGUES INVITES ;

 

  •  MESDAMES ET MESSIEURS, EN VOS TITRES, GRADES ET QUALITES.

 

 

Aujourd’hui 08 mars 2021, à l’instar de la Communauté Internationale, notre pays commémore, la Journée Internationale de la Femme qui est le fruit des marches historiques des femmes pour revendiquer leurs droits au suffrage.

 

Je voudrais, tout d’abord vous adresser mes remerciements pour avoir répondu présents à cette manifestation.

Cette année le thème retenu par les Nations Unies est : « Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde libéré de la COVID-19 ».

 

 Mesdames et Messieurs ;

 

 La promotion de l’équité de genre et la démarginalisation des femmes est aujourd’hui un principe qui est accepté comme étant essentiel pour le développement humain et l’éradication de la pauvreté.

Ainsi, nous devons nous convaincre de contribuer de manière significative à un développement humain durable, au renforcement des pouvoirs économiques des femmes pour l’amélioration des conditions de leur vie.

 C’est conscient de cette situation que le Gouvernement a pris plusieurs mesures, notamment :

 

  • L’Adoption de la Politique Nationale de Genre qui vise la réduction des inégalités et inéquités entre les hommes et les femmes en vue d’un développement durable et équitable ;
  • La mise en œuvre de plusieurs programmes et projets en faveur de la réduction de la pauvreté et l’allègement des Tâches Domestiques des femmes ;
  •  La Révision de la loi instituant le système de quota dans les fonctions électives, au Gouvernement et dans l’Administration de l’Etat ;
  • Et l’élaboration d’un Programme National pour la Promotion du Leadership Féminin au Niger.

 

Mesdames et Messieurs ;

 

Ces efforts ont permis d’enregistrer les avancées suivantes :

 

  • A l’Assemblée Nationale, on compte 29 femmes sur 171 députés, soit 16,95% ;
  • Au Gouvernement 7 femmes Ministres sur 42 Ministres, soit également 16, 66% ;
  • Sur 1 525 postes de responsabilités dans la fonction publique, Il y a 178 femmes, soit 11, 67% ;
  • On note deux (2) femmes qui occupent le poste de Préfet sur 63, soit 3,5% ;
  • Pour la nouvelle Législature dont son mandat va débuter le 17 Mars prochain, vont siéger : 43 Femmes Députées sur 166 Députés élus soit 25,90%.

Permettez-moi, Mesdames et Messieurs de faire une mention spéciale à SON EXCELLENCE MADAME ELBACK ZEINABOU TARI BAKO, Ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant grâce à qui, la révision à la hausse de la loi sur le quota a été concrétisée.

Aujourd’hui, c’est une grande fierté pour notre Département Ministériel de constater cette importante présence des femmes à l’hémicycle.

Aussi, nous saluons les efforts fournis par les Partis Politiques pour l’exécution du Décret d’application de cette loi.

 

Mesdames et Messieurs ;

L’année 2020 a été marquée par la pandémie de la COVID -19 ayant entrainé des répercussions économiques et de leadership particulièrement sur les femmes et les filles qui exercent souvent dans l’informel.  

A cet effet, je saisis cette occasion pour lancer un appel à la mobilisation nationale et internationale pour une reconstruction équitable et inclusive de la société post COVID.

 

Aussi, j’invite les Partenaires Techniques et Financiers à poursuivre leurs soutiens aux efforts du Gouvernement et de tous les acteurs pour relever les défis en la matière, en vue d’assurer l’autonomisation des femmes, gage d’un développement durable.

 Sur ce, je déclare lancées les activités entrant dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale de la Femme et le Dialogue Intergénérationnel qui va bientôt démarrer.

 

Vive la Journée Internationale de la Femme.

 

Vive le Niger.

 

Je vous remercie.

 

 

 



© 2024 Ministère de la PFPE Tous les droits sont réservés. Développé avec Par Mougani.

Supervisé & hebergé par