Heures de services: Lun - Jeu: 08h - 17h:30 et Vendredi: 8h - 13h:30
+227 20 73 61 65 / 20 73 98 37

DISCOURS D’OUVERTURE DE MADAME ALLAHOURY AMINATA ZOURKALEINI, MINISTRE DE LA PROMOTION DE LA FEMME ET DE LA PROTECTION DE L’ENFANT, A L’OCCASION DE LA FORMATION DES « FEMMES CHAMPIONNES » DANS LE CADRE DE LA PREVENTION DE LA RADICALISATION ET LA LUTTE CONTRE L’EXTREMISME VIOLENT AU NIGER. HOTEL RADISSON, VENDREDI, 30 AVRIL 2021 A 9H

  • Monsieur le Représentant de l’USAID ;
  • Monsieur le Point Focal du Comité National de Coordination du G5 Sahel du Niger ;
  • Honorables Femmes et Filles Leaders, Championnes ;
  • Mesdames et Messieurs les Cadres Centraux du Ministère de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant ;
  • Mesdames et Messieurs les Membres et Personnes Ressources de la Coordination Nationale de la Plateforme des Femmes du G5 Sahel du Niger ;
  • Mesdames les Représentantes des Organisations Féminines ;
  • Chers Invités, Mesdames et Messieurs, en vos Titres Grades et Qualités.

 

 

C’est avec un réel plaisir que je m’adresse à vous, à l’occasion de l’ouverture du présent atelier de formation des Femmes Leaders appelées « Femmes Championnes », dans le cadre de la prévention de la radicalisation et de la lutte contre l’extrémisme violent au Niger.

Je vous remercie pour votre disponibilité, surtout en cette période de Ramadan.

En effet, comme vous le savez les Autorités de la 7ème République au 1er rang desquelles SON EXCELLENCE MONSIEUR MOHAMED BAZOUM, Président de la République, Chef de l’Etat et SON EXCELLENCE MONSIEUR OUHOUMOUDOU MAHAMADOU, Premier Ministre, Chef du Gouvernement accordent une grande importance à la protection des femmes victimes des violences, particulièrement dans les zones de conflit.

 

Mesdames et Messieurs ;

 

Cette activité est organisée par mon Département Ministériel à travers la Coordination Nationale de la Plateforme des Femmes du G5 Sahel, grâce à l’appui de l’USAID à travers le Projet Partenariat pour la Paix(P4P).

La présente session de formation qui réunira vingt (20) participants portera sur :

- les Terminologies, les Concepts clés, les Approches, les avancées du Niger en prévention de la radicalisation et de la lutte contre l’extrémisme violent ;

- l’Agenda « Femmes, Paix et Sécurité », notamment la Résolution 1325 des Nations Unies ;

-  et l’Autonomisation des femmes et jeunes filles.

 Mesdames et Messieurs ;

 

A titre de rappel, le G5 Sahel (G5S) est un cadre institutionnel de coordination et de suivi de la coopération régionale en matière de politiques de développement et de sécurité, créé en février 2014, lors du Sommet des Chefs d’Etat des cinq (5) Pays du Sahel que sont : le Burkina Faso, la République du Mali, la République Islamique de Mauritanie, la République du Niger et la République du Tchad.

 

Du fait que les menaces terroristes touchent particulièrement les femmes et les jeunes, à travers surtout les phénomènes de la radicalisation et de l’extrémisme violent, nos cinq (5) Chefs d'Etat se sont engagés à encourager l’intégration du Genre et des Droits Humains dans toutes les actions du G5 Sahel, d’où la mise en place officielle de la Plateforme des Femmes du G5 Sahel en octobre 2018 au Niger.

Cette Plateforme a pour mission principale, le renforcement du rôle des femmes dans la mise en œuvre des Stratégies et Initiatives Régionales et Internationales en matière de Paix, Sécurité et Développement.

 

Mesdames et Messieurs ;

 

Un autre constat est que l’exclusion des jeunes en général et les frustrations qui y sont consécutives sont un enjeu pour la paix et la stabilité.

Les jeunes filles étant encore plus vulnérables, il s’avère nécessaire de les Coacher, en vue de renforcer leurs capacités en matière de communication, de résolution des conflits et de leadership.

Cette démarche assurera à n’en point douter leur prise de conscience à jouer un rôle prépondérant dans la société, en participant en toute responsabilité aux activités visant la prévention de la radicalisation et la lutte contre l’extrémisme violent.

D’ailleurs, des études ont démontré qu’un des meilleurs moyens de changer des perceptions est de montrer des modèles ayant réussi.    

C’est pourquoi, la Coordination Nationale de la Plateforme des Femmes du G5 Sahel du Niger a retenu comme option l’organisation des panels d’échanges au niveau des 8 régions du pays qui seront facilités par dix (10) femmes leaders de différents domaines, appelées « Femmes Championnes ». Celles-ci seront chargées de coacher les jeunes filles et femmes en vue de renforcer leurs capacités en matière de résolution de conflits et de leadership.

Toute conviction m’anime quant à la réussite de ce processus de transfert de compétences entre des générations et dans une synergie d’actions.

Mesdames et Messieurs ;

Pour terminer mes propos, je présente tous mes remerciements à nos Partenaires Techniques et Financiers pour leurs appuis aux actions d’autonomisation et de promotion du leadership des femmes et de filles. Je fais une mention spéciale à l’USAID, à travers le Projet Partenariat pour la Paix, pour cet important appui et son accompagnement constant à la Coordination Nationale de la Plateforme des Femmes du G5 Sahel du Niger.

 

Mes remerciements vont également aux Femmes Championnes identifiées pour leur engagement à encadrer les jeunes filles et femmes afin qu’elles participent pleinement à la lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent au Niger.

 

Sur ce, je déclare ouvert l’atelier de formation des « Femmes Championnes » dans le cadre de la prévention de la radicalisation et de la lutte contre l’extrémisme violent au Niger.

Bonne rupture de jeûne !

Je vous remercie.



© 2024 Ministère de la PFPE Tous les droits sont réservés. Développé avec Par Mougani.

Supervisé & hebergé par